Après une Lucie Etienne de HAUT VOL qui a marqué les esprits, place à un Québécois installé à Dijon, mardi 12 novembre prochain.

Il s’appelle SIMON GOLDIN.

Voici ce qu’on en dit, entre autres…

« Juvénile quadragénaire, Simon Goldin, le bien nommé a la sagesse bien trempée d’un poète branché sur le 220 volts. Toujours enjoué, il chemine de regard en regard à la rencontre des autres, d’autres univers à explorer, à chanter. Originaire de Montréal, Simon Goldin s’est souvent déplacé en Gaspésie ou ailleurs. Il vit en France depuis 10 ans maintenant. C’est un nomade humaniste, il part à la découverte des coutumes, des gens.

L’accent du chanteur ressort fort, et si l’on se prend à penser tout de suite à Gilles Vigneault et sa voix rauque, on sent aussi l’influence du grand Plume Latraverse!

Les textes sont attachants, souvent ils décrivent des situations de grande rigueur, climatique ou sociale.

L’humour ne s’en détache pas, apportant sa légèreté à la gravité des propos… »

Ambiance!

Gilles Huybrechts

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/cote-d-or/dijon/studio3-simon-goldin-gout-autres-1725033.html

Mercredi 13 novembre 2019
Saint Brice
Météo à Lons-le-Saunier
4 °C couvert
×